Nodame Cantabile

Publié le par Mister Formidable

   Synopsis :

   Noda Megumi appelée Nodame est une étudiante de piano dans la prestigieuse école de musique Momogaoka. Elle est plutôt négligée et sa maison se trouve dans un état bordélique. Mais elle possède le don de savoir jouer un morceau après l’avoir écouté une fois, ce qui donne des interprétations souvent maladroites bien que sa technique et son toucher soient élégants. Son rêve pourtant est d’être institutrice. Tout l’oppose à Shin’ichi Chiaki, pianiste et violoniste talentueux, perfectionniste et hautain, qui se révèle être son voisin de pallier et dont le rêve est d’être chef d’orchestre en Europe. Pour lui, seule l’Europe peut permettre à un musicien d’avoir la renommée. Or il ne peut pas quitter le Japon, une noyade en mer et l’atterrissage forcé d’un avion lui ayant laissé un mauvais souvenir. Un soir, Nodame le trouve devant sa porte, saoul. Cette rencontre va bouleverser Chiaki et changer son destin.

 

 Nodame Cantabile

 

   Casting:

Noda Megumi: Ueno Juri

Chiaki Shin’ichi: Tamaki Hiroshi

Mine Ryutaro: Eita (Violon)

Okuyama Masumi: Koide Keisuke (Timbales)

Miki Kiyora:  Mizukawa Asami (Violon)

Saku Sakura: Saeko (Contrebasse)

Tagaya Saiko:  Uehara Misa (Voix)

Franz Strezemann: Takenaka Naoto

Tanioka Hajime : Nishimura Masahiko

 Eto Kozo : Tayohara Kosuke

 

   Critique :                                                                                                                                                    Note : 9.5/10

   Je m’excuse pour mon résumé assez lamentable, mais Nodame Cantabile n’est pas facile à résumer. Bon, j’arrête de me plaindre ^^’

   Beaucoup de gens, quand on leur conseille de voir ce Drama, sont un peu découragés par le sujet: la musique classique. Mais ils se rendent vite compte de leur erreur, et là à genoux, suppliants, les bras tendus vers le ciel, ils reconnaissent que : 1° ils ont adoré ce Drama, mais aussi que 2° ils ont adoré la musique qu’on peut y entendre. Je n’ai pas eu à implorer à genoux, étant donné que j’aime la musique classique, et cela depuis la 5ème. J’étais même un peu chiant, à n’écouter que ça. J’ai d’ailleurs reconnu mon ancien moi dans ce Drama. Mais fort heureusement, j’ai été immunisé il y a quelques années, ce qui fait que j’écoute de tout maintenant ^^

   Mon ancien moi, plus exactement, qu’est-il ? Vous connaissez les gens hautains, qui n’écoutent que des trucs très biens, qui ne font que des trucs très biens,  et qui regardent les gens de haut… J’étais comme ça. Non, je ne plaisante pas. J’étais insupportable. Après, que voulez vous, c’est du passé.  Et bien Chiaki est un peu comme ça. Il pense que vivre au Japon, c’est se perdre, et le pauvre Mine Ryutaro (interprété par le célèbre Eita) s’est même mis à en détester la musique classique et à ne jurer que par le rock. Pourtant, on ne peut pas détester Chiaki. Car si les personnages le trouvent chiant, nous, on l’aime bien.

   Ce n’est pas par hasard si beaucoup de gens ont adoré ce Drama : tout y est exagéré, les acteurs ne se prennent pas au sérieux, et plus ça va dans l’exagération, plus on en redemande. Et ça ne gêne pas du tout. J’avoue quand même avoir buggé une fois, mais c’est parce que je suis quand même un peu difficile. Le reste du temps, j’en redemandais, comme un peu tout le monde (peut-être qu’il y en a que ça a gêné, mais tous ceux que je connais ont aimé). Voir Nodame se faire envoyer à l’autre bout de la pièce par Chiaki pour avoir fait une faute au piano, c’est irrésistible.

   Vous l’avez donc compris, ce n’est pas un Drama de snobs. On se sent proche de la musique classique parce qu’on se sent proche des personnages. La musique classique n’est pas considérée ici comme un truc ringard, ou un art savant (comment un art peut-il être savant ?) mais une musique qui peut refléter les sentiments humains.

   En parlant des personnages, on a une belle galerie de personnages. Je n’ai pas retenu tous les noms, car les personnages sont nombreux. Ils sont tellement nombreux qu’on peut retrouver deux ou trois personnages déjà  vu dans un autre Drama. Pour ma part, je parle de mini-champignon (celui qui joue du hautbois) que est apparu dans Liar Game (ah ! bon, vous ne vous en rappelez pas ?).  Et bien j’ai découvert que c’était sa vraie coiffure. Mais c’est super important de retrouver un acteur déjà vu, ça crée des repères. Il y a même un sentiment de sécurité qui se dégage du fait qu’un acteur refait une apparition dans un autre Drama.  Et ce personnage, en quoi il est important ? En fait, il n’est pas si important que ça ^^

   Un personnage plus important est ♥ ♥ ♥ Nodame ♥ ♥ ♥. Nodame, c’est le personnage que j’ai préféré de tous les Dramas que j’ai vu. Non, il y a aussi Yi Nok de Hong Gil Dong, mais elles sont toutes les deux à égalité. Donc Nodame, c’est celle que j’ai préféré ^^. Tellement mimi, tellement jolie, on aurait envie de lui pincer les joues (ne me regardez pas comme ça). En plus, elle est d’autant plus touchante qu’elle semble un peu perdue dans le tas. Oui, elle m’a touché, cette fille. Je ne mens pas. La preuve : j’avais même le cœur brisé de la voir se faire hurler dessus par Eto-sensei. Je l’ai haï à ce moment là, Eto-sensei, car comment peut-il oser lui parler comme ça. on voyait bien qu’il ne s’était pas rendu compte de la valeur réelle de Nodame (ce dont je m’étais rendu compte, moi). J’aime bien son côté insouciant, l’élève de l’école de musique qui ne veut pas être musicienne dans le futur. On ne sait pas ce qu’elle fait là, et c’est pour cela qu’on l’aime. Et la scène de la rencontre avec Strezemann… ^^ Une pièce d’anthologie.

 

Capture3 Nodame Cantabile

 

   Je passe tout de suite à Strezemann (laissons Chiaki de côté pour l’instant). Strezemann, c’est le chef d’orchestre allemand qui ressemble à un japonais (même les personnages le disent). Mais non, il est allemand. C’est un personnage que j’ai adoré pour sa folie, mais aussi pour son accent, qui pour certain est plus un accent espagnol qu’allemand. On l’aime bien, son accent, nous qui aimons la langue japonaise (j’adore parler de moi au pluriel). J’étais même déçu de ne pas le voir dans tous les épisodes. Il apportait du peps au Drama, j’ai trouvé, et sans lui, il y a quelque chose qui s’est un peu perdu. Le cours au gokon ^^… Bon j’en dis pas plus, mais cette scène est à classer parmi mes préférées.

 Capture6.PNG

 

 

   Je disais de Chiaki qu’il n’était pas si chiant que ça. Il ne faut pas le détester, il est comme ça, Chiaki, arrogant, et surtout, il ne connait pas les traditions japonaises (ce qui m’a choqué, moi qui aime le Japon). Je voudrai quand même saluer la performance de l’acteur, Tamaki Hiroshi, qui a su rendre l’arrogance de Chiaki. Je le dis, ne le détester pas, mais le fait de ne pas voir à quel point, même si elle est crasseuse, Nodame est mignonne, ça m’est resté à travers la gorge. Mais voila, il est assez cultivé en musique classique pour être mon ami.

 Capture8.PNG

 

 

   Quant à Mine, c’est un personnage que j’ai bien aimé. L’image du rockeur dégouté par la musique classique, c’est assez touchant. C’est je pense une des conséquences de l’arrogance de certains amateurs de musique classique (dont mon ancien moi ^^). C’est un personnage sympathique, et il est un peu là pour secouer les autres. Sinon, les professeurs aussi ne sont pas mal (je pense surtout à Tanioka-sensei qui me fait penser à mon professeur de musique dont je vous parlerai bientôt).

 Capture5.PNG

 

 

   Que dire d’autre. J’ai l’impression de m’être étalé un peu n’importe où dans cette critique. J’espère quand même vous avoir donné envie de le voir. De toute façon, avec les critiques de Drama, il y a souvent beaucoup trop de chose à dire, il faut faire un tri. Regardez-le, ce Drama. C’est agréable et on passe un bon moment ^^

 

Capture7.PNG

Publié dans Drama

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article